post

Terelj – Parc National

Je suis partie au nord est de Oulan Bator, dans le parc National de Terelj. Un coin sympas, avec des montagnes, des chevaux et une tortue.

Pour y aller, je prend le bus pour 2h de route (goudronnée). Bon, le bus n’a pas de numéro, il faut repérer sur le haut du bus s’il y a écrit la destination Terelj…en Cyrillique. Heureusement, je suis super équipée : à mon auberge de jeunesse, ils m’ont écrit sur un papier la destination, l’endroit où je dois descendre et la famille d’accueil qui m’attendra là-bas.

DSCN1692

Lorsque j’arrive sur place, je me rend vite compte que le coin est touristique, en effet dans la vallée on peut voir de nombreuses yourtes et constructions en béton. Dans les camps de yourtes pour touristes, celles-ci sont alignées comme des mobil-home dans un camping. Parfois se sont des constructions de bétons ou de bois qui sont installées, elles sont usées par le vent, la pluie, la neige. Le temps a passé et a laissé sa marque comme sur une vieille construction qu’on aura jamais entretenue. Pendant les quelques jours où je suis dans cette vallée, je ne vois pas de touristes, il me semble que la saison est terminée car la vallée semble vide. C’est pourquoi, je ne me sens pas comme dans un lieu touristique mais plutôt un village de montagne où chaque habitant aurait ajouté sur son terrain de quoi accueillir des touristes.

DSCN1570

En plus de la montagne, la nature et le bon air, l’attraction principale est le rocher de la tortue :

DSCN1675

Je loge dans une famille d’accueil, cela ressemble à notre concept de gîte. Je partage les repas et je loge avec la famille. J’ai une yourte juste pour moi. Normalement, il peut y avoir entre 4 et 5 personnes dans une yourte, cependant comme je suis seule, je l’ai rien que pour moi. J’ai un poele au milieu où je fais mon feu et que je dois entretenir régulièrement. Quand il n’y a plus de bois dans la réserve, la famille choisit un arbre sur le terrain et le coupe pour faire du bois de chauffage.

DSCN1626

Les familles de la vallée sont des nomades qui se sont sédentarisés. Leur mode de vie ressemble à celui des nomades, ils ont un troupeau (chevaux, bovins, chevres, moutons), des poules, des yourtes et ils vivent du produit de leur ferme (et des touristes).

Je me promène…je vous met les photos des coins sympas :

Un intrus ce cache dans cette photo, saurez-vous le retrouver ?

DSCN1606

Un terrain de Basket :

DSCN1661

Le centre de méditation au milieu de la montagne :

DSCN1638

7 thoughts on “Terelj – Parc National

  1. Est-ce que l’intrus est la bouteille de coca?les meubles peints dans la yourte sont magnifiques.
    Avez vous été dépaysés par ce séjour en Mongolie?

    • Oui! La bouteille de coca qui gâche bien le paysage. Je n’ai pas trouvé en combien d’année celle ci serait absorbée par la nature.

  2. Sympa comme petit coin. Cela fait très envie de découvrir de tels coins. Et la yourte très chouette

  3. As tu plus de détail a nous donner sur la vie quotidienne de ces familles? Les aidais tu dans leur journée? Comment se passe une journée au campement?

    • Je n’ai participé qu’au feu de ma yourte et j’ai regardé la cuisine (faite sur un poele à bois). Par contre, je peux affirmer avoir eu au petit-déjeuner les oeufs de leurs poule qu’ils sont allées chercher 5 min avant le petit dej .^^

Comments are closed.