Barbecue mongol

Dans le désert, on a une manière assez particulière de faire le barbecue : on utilise des pierres chaudes ! Dans un feu de bois, on fait chauffer des pierres, ce sont elles qui vont transmettre la chaleur.

P1070068

Lorsque les pierres sont chaudes, on prépare le barbecue, en plaçant dans un pot :

  • des morceaux de mouton (sans enlever le gras bien sûr)
  • des carottes (3-4)
  • des pommes de terre (autant que les carottes)
  • des oignons (2 ou 3)
  • des feuilles de chou blanc, qui couvrent le barbecue.
  • du sel et du poivre

On alterne : on met quelques ingrédients, puis on met une pierre, et on recommence. On laisse le pot fermé autant que possible, en l’ouvrant uniquement pour ajouter des pierres ou des ingrédients.
Si un pierre tombe par terre ? Tant pis, c’est pas de chance, mais on la ramasse et on l’ajoute au plat malgré tout. Ca donne un goût de sable et du croustillant, parait que c’est bon pour les dents.

A la fin de la préparation, on ajoute un fond d’eau, et on fait cuire 30 à 45 minutes sur le feu.

P1070071

P1070073

P1070075

P1070078

Le plat a un goût fumé caractéristique, et l’usage voudrait (on ne l’a pas fait) qu’on se fasse passer les pierres de main en main pour se porter chance (après les avoir laissé un peu refroidir, faut-il le préciser).